Vous êtes ici

Les thèses primées

Le Prix VOLTAIRE a été décerné :

En 2007 à Monsieur TRICOIT, pour sa thèse soutenue à l’Université de Lille II, sur le thème de « La Médiation dans les relations de travail» (LDGJ - 2007) ;

En 2008 à Monsieur JEANSEN, pour sa thèse soutenue à l’Université de Paris II, sur le thème de « L’articulation des sources du droit – essai en droit du travail » (Economica - 2008) ;

En 2009, à Monsieur JUBE, pour sa thèse soutenue à l’Université de Nantes, sur le thème « Droit social et normalisation comptable » (Economica - 2011) ;

En 2010, à Monsieur BAILLY pour sa thèse soutenue à l’Université de Paris II, sur le thème « Essai sur le Droit pénal des conflits collectifs » (PUAM - 2011) et Monsieur ROULET pour sa thèse soutenue à l’Université de Paris II, sur le thème « l’opération d’assurance dans la rémunération des salariés » (éd. Panthéon-Assas - 2011) ;

En 2011 à Mademoiselle OUSTIN-ASTORG, pour sa thèse soutenue à l’Université de Toulouse, sur le thème « Les fonctions de l'intérêt de l'entreprise en droit du travail - Contribution à l'étude d'un ordre juridique privé » et Monsieur KRIEF, pour sa thèse, soutenue à l’Université de Paris II, intitulée « Essai sur l'émergence d'un droit européen de la représentation collective» (éd. Panthéon Assas - 2011) ;

En 2012 à Monsieur LIEUTIER, pour sa thèse soutenue à l’Université d’Aix-Marseille III sur le thème «Le modèle de l’actionnariat salarié » (PUAM - 2012) ;

En 2013 à Monsieur DEMOULAIN, pour sa thèse soutenue à l'Université Paris II, sur le thème « Nouvelles Technologies et Droit des relations de travail » (éd. Panthéon-Assas - 2013) ;

En 2014 à Madame ROUSPIDE-KATACHADOURIAN, pour sa thèse soutenue à l'Université Paris II sur le thème « le juge et le contrat de travail. Essai sur la relecture judiciaire d'un contrat » (éd. Panthéon-Assas - 2014) ;

En 2015, à Monsieur DUCHANGE pour sa thèse soutenue à l’Université de Paris II, sur le thème « Le concept d'entreprise en droit du travail » (LexisNexis - 2014) et Madame MRAHOUAHI pour sa thèse soutenue à l’Université de Strasbourg, sur le thème « La règle de droit saisie par l'urgence - l'exemple du droit du travail  ».

En 2016, à Madame THEDOROPOULOS pour sa thèse soutenue à l’Université de Lyon III, sur le thème « Les accords collectifs de groupe » (L'harmattan 2017).

En 2017, à Monsieur AUMERAN pour sa thèse soutenue à l’Université de Lyon III, sur le thème « La protection sociale du sportif salarié » (à paraître) et Monsieur PICCOLI pour sa thèse soutenue à l’Université de Paris II, sur le thème « L'expansion de la formation professionnelle continue » (LexisNexis 2017).